defithriller  Aie aie aie.... Le challenge thriller et polars de Liliba se termine... et je suis un peu à la bourre. Je m'étais inscrite au défi, qui a commencé le 05 juillet, dans la catégorie "touriste planqué" avec le challenge de lire 8 polars sur l'année. Le chiffre n'est pas atteint, j'en publie 6 avec ce post et je suis en train de lire mon septième...

Ceci dit, j'ai passé de bon moment à lire mes polars et à lire les critiques des autres participants, notamment celles d' Emyca. Et c'est grâce à elle que j'ai découvert Chattam, et que je vous présente ma dernière lecture :

defithriller

Hé oui, je l'ai commencé en buvant un thé dans la tasse très kitch, représentant le mariage princié, offerte par ma belle soeur qui vit à Londres ! (j'adore ma tasse !^_^).

In ténébris est le deuxième opus d'une trilogie : La trilogie du mal, mais je n'ai pas ressenti de manque ou d'incompréhension à commencer par le deuxième.

L'histoire : Une femme est retrouvée nue dans un parc, complétement effrayée, en été de choc... Elle a été scalpée et semble avoir pénétré les ténèbres de l'enfer... Annabel est chargée de cette affaire. Elle se rend compte que la pauvre jeune fille scalpée n'est qu'une première découverte, il semblerait qu'elle ait été enlevée et torturée comme plusieurs autres personnes... Elle finit par s'associer avec un détective privé : Joshua, spécialisé dans les disparitions, qui travaille aussi de son côté sur cette enquête.

Le style de Maxime Chattam est un peu déroutant au début. Celui-ci est très direct. Il n'hésite pas à décrire des scènes très gore, à entrer de manière presque chirurgicale dans les détails les plus sanglants, les plus effrayants. On sent qu'il est renseigné en matière de criminologie et j'avoue que certains passages m'ont un petit peu glacé le sang... et pourtant je ne suis pas vraiment une peureuse...

Au niveau du rythme, il est d'une efficacité à toute épreuve. Les scènes s'enchainent avec des moments de pause. Le suspense est présent, on ne s'ennuit pas. Et l'imagination de Chattam rend l'action intéressante. 

Malgré cela trois petites choses m'ont enquiquinées dans ce bouquin :

- le style très chirurgical,

- le même procédé du rythme qui tourne en boucle : moment d'intensité grandissante, paroxysme de l'action ou de l'horreur puis retour à la normal et pause...

=> ces deux formes de style donnent un peu l'impression d'être dans un épisode d'une série américaine criminelle... Et ce n'est pas vraiment ce que j'attends d'un bouquin.

- le personnage principal : celui d'Annabel m'a parfois agacée.

- la fin est "tirée par les cheveux".

Ceci dit, malgré ces petits points négatifs, j'ai apprécié la lecture de In Ténébris, mon premier Chattam et je pense que je vais tenter un autre bouquin de cet auteur.

Résumé

 Peur :

 Sang :

 Suspense :

Intérêt général :